Un projet de territoire

 

Trois enjeux

1 - Desservir et relier les équipements et les pôles économiques majeurs de l’agglomération toulousaine

Améliorer le cadre de vie des habitants de l’agglomération en leur permettant de relier efficacement depuis leur domicile, les différents lieux de travail, de loisirs, santé.

Information

La ligne C a été conçue pour répondre aux objectifs de la transition verte du territoire.

Pour une meilleure qualité de l’air

La ligne C aura un impact positif sur la qualité de l’air, grâce report modal* attendu de la voiture particulière vers les transports collectifs. Il y aura une réduction des émissions en polluants atmosphériques (par rapport à une situation sans projet). 
* Les émissions de CO2 liées à la construction de la ligne et à son fonctionnement seront largement compensées par les émissions évitées grâce à la diminution des trajets en voiture.

220 000 emplois directement desservis

Trois grands pôles économiques seront connectés à la ligne C :

  • Le pôle aéronautique situé au nord-ouest de l’agglomération, 
  • Le quartier de la gare Matabiau qui va devenir un quartier d’affaires grâce au projet « Grand Matabiau Quai d’Oc » et l’arrivée de la Ligne à Grande Vitesse (LGV),
  • Le sud-est de l’agglomération qui se développe avec deux projets d’aménagement : sur le secteur de Montaudran avec « Toulouse Aerospace » et sur le secteur de Labège avec « Labège ENOVA ».

 

 

 

2 - Répondre aux nouveaux besoins de déplacements 

Le métro est un mode de transport :

  • Capacitaire par excellence : 286 passagers par rame,
  • Robuste, la durée de vie d’un métro est estimée à 100 ans,
  • Qui offre un haut niveau de service : un métro toutes les 3 min en heures de pointe, de 5h à 1h, jusqu’à 3h les jeudis, vendredis et samedis 

1 métro c’est 300 autos en moins

La ligne C offre un mode de déplacement moderne, confortable, rapide et surtout CAPACITAIRE. 200 000 déplacements par jour sont prévus dès la mise en service. L’analyse des alternatives a confirmé que le métro est la solution la mieux adaptée au contexte local pour desservir et relier les équipements et les pôles économiques majeurs de l’agglomération toulousaine.

Télécharger

La ligne C favorisera l’accueil attendu de nouveaux habitants et des emplois sur la grande agglomération toulousaine.
500 000 nouveaux déplacements par jour sont prévus d’ici 2030 : la ligne C et le nouveau réseau Tisséo qui l’accompagnera répondront à la moitié de ces nouveaux besoins de déplacement. 
La ligne C accompagnera aussi les projets menés par les territoires pour améliorer le cadre de vie des habitants dans les quartiers.

 

Information

La ligne C s’inscrit au cœur de quartiers en développement

Le nord de l’agglomération est un territoire périurbain, qui attire toujours plus de nouveaux habitants. Pour répondre à cette croissance démographique, une mutation urbaine est lancée, dans laquelle la ligne C s’inscrit, pour :

  • Maîtriser l’étalement urbain et organiser de nouveaux quartiers,
  • Développer un réseau de transport structurant vers les zones d’emploi,
  • Requalifier la zone d’activité économique
     

3 - Avec la ligne C, un nouveau réseau Tisséo encore plus attractif

La ligne C de métro offrira : 

  • 5 connexions avec le train pour mieux desservir les villes moyennes et les différents bassins de mobilité, 
  • Des correspondances avec les deux lignes du métro et des Linéo
  • Une meilleure desserte de la gare Matabiau et de l’aéroport Toulouse-Blagnac, 
  • Une articulation avec les réseaux de cars interurbains (réseau Arc-en-Ciel du Département, réseau régional, cars privés, etc.)
  • Des possibilités de rabattement en voiture, à vélo ou à pied, depuis les territoires les moins bien desservis en transport en commun.
Information

Un métro principalement souterrain, donc fiable et rapide

La ligne C sera à 80% en souterrain. Non contraint par la circulation automobile, ce mode garantit les temps de déplacements et permettra un franchissement de la Garonne, qui constitue aujourd’hui une coupure entre l’est et l’ouest du territoire nord de l’agglomération. 

Le montant global de l’opération « 3ème ligne de métro et la ligne Aerospace Express" est évalué à 2,67 milliards d’euros en valeur économique de mai 2016.

 

 

La ligne C en quelques chiffres

  • Un tracé de 27 km
  • 21 stations
  • 5 stations en correspondance avec les lignes de métro et le tramway
  • 5 gares connectées TER/SNCF
  • 4 parcs-relais
  • 200 000 voyageurs prévus par jour